Archive pour la catégorie ‘Action’

Equipements sportifs des collèges, le Conseil Général de l’Isère sacrifie l’EPS sur l’autel de la crise

Mercredi 2 février 2011

Depuis l’annonce en juin 2010, la colère gronde dans les bahuts et le Conseil Général patine dans sa communication  : il écrit en octobre dans Isère Magazine qu’il renonce à construire des « palais des Sports » « sur dimensionnés » et fera des gymnases « raisonnables »  ; des conseillers généraux annoncent que les projets de gymnases ont été arrêtés car les projets ne plaisaient pas aux enseignants d’EPS : mensonges et mauvaise foi à tous les étages !
Ces annonces délétères ajoutées aux reniements et retards successifs n’ont pas été au goût de plusieurs équipes EPS.

Ainsi, à Goncelin, les deux fédés de parents d’élèves avec les collègues de toutes les disciplines ont construit le 7 janvier 2011 un gymnase en carton symbolique, pour passer l’hiver ! Ils ont ainsi dénoncé devant les médias les conditions inadmissibles dans lesquelles se trouve l’EPS, depuis 7 ans sans équipement couvert dédié à l’EPS ! Après plusieurs projets de gymnase, tous repoussés ou annulés, la perspective d’un hangar ne passe pas (…)

Voir la vidéo (diffusée sur France 3 isère) et le diaporama de cette action >>

Bookmark and Share

Retraites : Mermoz a couru contre la réforme

Mercredi 20 octobre 2010

 

Au 37,5ème Kilométre du marathon de Montpellier, une banderole affichait : « 37,5 le bon rythme ». Un clin d’oeil du collectif d’enseignants en résistance de Mermoz sur  » le nombre d’annuités pour arriver à la retraite en forme ». Les sept profs ont couru en relais, arborant fièrement des slogans contre la réforme des retraites. C’est sifflets rivés aux lèvres que P. Bassis, R. Palau, H. Maltière, M. Cilia, P. Jacquot, M. Besson et P. Verdu ont franchi la ligne d’arrivée. « Notre objectif est de prolonger la résistance et de faire prendre conscience aux gens qu’il n’y a pas de fatalité. » Photo A C-P

Bookmark and Share

Les lycéens réclament un professeur de sport

Vendredi 1 octobre 2010

VIE SCOLAIRE Hier matin, les lycéens de terminale ont manifesté pour protester contre l’absence d’un prof jusqu’en février

Les lycéens espèrent faire bouger les lignes au rectorat pour récupérer un professeur de sport avant février 2011. PHOTO s. D.

Hier matin, les lycéens d’Odilon-Redon de Lesparre étaient sur le pied de guerre et ont manifesté, de bonne heure, pour protester contre le manque d’un professeur d’EPS et ce, depuis le début de l’année scolaire.

Trente-cinq élèves de terminale sont touchés par cette carence et s’inquiètent quant à cette option qu’ils ont prise pour leur baccalauréat. Parmi, les manifestants, Marie Mélissa explique : « L’option EPS consiste en un contrôle continu avec un coefficient 2, pour le baccalauréat. La moyenne de trois notes dans l’année compte pour l’examen et permet, pour certains d’entre nous, de récupérer quelques points, nécessaires pour éviter l’oral de rattrapage ou, mieux encore, obtenir une mention. » (…)

Lire l’article (source Sud Ouest) >>

Bookmark and Share