Visite présidentielle : Le gymnase neutralisé plusieurs jours

La venue d’un membre du gouvernement, et surtout celle du président de la République, entraîne automatiquement des mesures de sécurité draconiennes. Pour une demi-heure de présence effective du chef de l’État en ses murs, le gymnase Menard est neutralisé trois jours et demi.

Hier matin, l’édifice a été fermé au public pour la préparation du grand jour. Les services techniques et des sports de la ville sont mobilisés. Toute cette semaine, ils ont organisé, stocké, préparé cette venue.

Un vestiaire garçon transformé en loge présidentielle

Hier matin, ils posaient près de 1.000 m2 de moquette sur le parquet du gymnase et dans le dojo. Ils ont démonté les panneaux de basket, les tatamis de la salle de judo et installé 450 chaises. Depuis plusieurs jours, ordres et contrordres se succèdent au fil des décisions, des notes de services, des communications téléphoniques entre la commune et les services de l’État. Un vestiaire est transformé en loge présidentielle. Il faut donc là aussi déménager mobilier et matériel. Le dojo est transformé en salle de presse. De même, la salle d’appoint de gymnastique située en dessous de la salle polyvalente au collège Malraux est réquisitionnée. Un grand écran y sera installé pour une retransmission en direct du discours du Président pour ceux qui ne seront pas dans le gymnase. Les services techniques de l’Élysée interviennent pour tout ce qui est décoration, lumières, estrade. Pour la sécurité, les équipes de déminage inspectent le bâtiment de fond en comble. Les lieux seront d’ailleurs gardés et sécurisés. Trois techniciens d’Orange ont installé des lignes Internet supplémentaires et seront d’astreinte sur place demain matin. Un standard mobile est amené par les services de l’État. La neutralisation du gymnase pose un problème aux scolaires, qui l’utilisent chaque jour pour la pratique sportive. Les cours d’éducation physique et sportive sont supprimés, ce qui provoque la colère d’enseignants, qui soulignent que c’était une semaine d’évaluation pour certains lycéens et collégiens. Ce week-end devaient avoir lieu des entraînements de roller, badminton, twirling, athlétisme, volley, boxe, catch, judo, karaté, aïkido et un plateau de football en salle pour les jeunes ce dimanche. Tout est donc annulé pour une petite heure de discours.

Lire l’article source >>

Le sport, première victime de la grippe A

La Voix du Nord – mercredi 21.10.2009, 05:02 – PAR BERNARD VIREL ET LES RÉDACTIONS LOCALES

Des salles de sport transformées en centres de vaccination : la menace se précise et désarçonne les professeurs d’éducation physique, contraints de parer au plus pressé pour assurer leurs cours.

Didier Vanderdonckt est amer. Dans la salle du collège Marie-Curie à Arras où il exerce, ce professeur de sport sait que ses jours dans les lieux sont comptés, au moins pour un temps. « On a déjà déménagé une partie de notre matériel dans le collège pour pouvoir poursuivre notre activité une fois qu’on sera parti », dit-il. Quand ? Nul ne le sait, surtout pas lui. « On a appris vendredi par un courrier de l’inspection académique que la réquisition devrait avoir lieu le 19 octobre, on est le 20 et on est toujours là. Regardez ! » Effectivement, dans la salle, de jeunes collégiens poursuivent d’acharnées parties de badminton, comme si de rien n’était (…)

Lire l’article source >>

separ

Campagne de vaccination contre la grippe A et réquisition des salles de sport

Grippe AEmission spéciale diffusée sur France Bleu Nord le mercredi 14 octobre 2009

Manuel Cabrera, secrétaire départemental du SNEP 62 y dénonce les difficultés que rencontrent les équipes d’EPS privées pendant 4 mois de leurs salles de sport …

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

separ

Page 1 sur 212