Imposition de deux HSA c’est non !

Monsieur le ministre,

Ce ne sont pas d’heures supplémentaires dont nous avons besoin mais d’une revalorisation qui nous concernera tous et toutes !

Vous voulez pallier les suppressions de postes en nous imposant deux HSA. En fait, vous allez dégrader nos conditions d’emploi en accentuant le nombre de postes partagés, en réduisant nos possibilités de muter. Vous allez dégrader nos conditions de travail en alourdissant nos services et en ajoutant à toutes les missions déjà imposées et parfois non rémunérées.

Vous prétendez revaloriser nos rémunérations en nous imposant deux HSA. C’est du « travailler plus pour gagner plus » à moindres frais : les heures supplémentaires sont profondément inégalitaires, elles sont particulièrement sous payées dans l’enseignement. D’autant plus que le montant de cette deuxième heure supplémentaire, bien qu’obligatoire, sera minoré par rapport au montant de la première.

Nous soussignés demandons :

– des recrutements à la hauteur des besoins et non des HSA,

– la revalorisation pour tous et toutes notamment par le dégel de la valeur du point d’indice, le doublement de l’ISOE et non des indemnités individualisées.