Le sport à l’école souffre du désengagement de l’Etat

Par le Nouvel Observateur

Si la France reste une référence en Europe pour ce qui est du nombre d’heures de cours, le modèle français se montre beaucoup moins convaincant sur le plan des infrastructures. (ERIC CABANIS / AFP)

Avec trois heures hebdomadaires d’éducation physique au collège, la France n’a pas à rougir par rapport à ses voisins. Mais elle manque d’infrastructures.

Existe-t-il un modèle français en matière d’éducation physique et sportive ? Oui, pour ce qui est du nombre d’heures d’EPS imposées au collège et au lycée.

Contrairement à l’idée voulant que les élèves allemands se consacrent au sport chacun de leur après-midi, c’est bien en France que cet enseignement est quantitativement le plus développé, comme l’explique Gilles Klein, coauteur du livre « L’éducation physique en France et en Europe » :

« Avec quatre heures par semaine en sixième, trois jusqu’en troisième, puis deux au lycée, la France reste précurseur en Europe »

Côté allemand, les collégiens bénéficient de deux à trois heures d’EPS par semaine (cela varie selon les länder), soit des chiffres très légèrement inférieurs à la France. Les collégiens espagnols et anglais doivent quant à eux se contenter de deux heures hebdomadaires (…)

Lire la suite sur le site du Nouvel Observateur >>

Lunel : Les doléances du personnel de Feuillade

(…) Les enseignants « très déçus »

Premiers à intervenir, les enseignants de physique et le personnel de laboratoire ont été « très déçus de retrouver dans le bâtiment 3 des locaux dans le même état, si ce n’est plus sales qu’auparavant. Avec des prises électriques déficientes. Des vitres qui ne ferment pas ».

Les professeurs d’EPS, relayés par les élèves, se sont quant à eux interrogés sur la mise en place d’une entrée unique. « Alors que les installations sportives sont complètement à l’opposé. Les élèves vont devoir faire tout le tour. Et perdront énormément de temps, à l’aller comme au retour. D’autant que pour faire le tour, il n’y a pas de trottoir. »…

 

Lire l’article source >>

Visite présidentielle : Le gymnase neutralisé plusieurs jours

La venue d’un membre du gouvernement, et surtout celle du président de la République, entraîne automatiquement des mesures de sécurité draconiennes. Pour une demi-heure de présence effective du chef de l’État en ses murs, le gymnase Menard est neutralisé trois jours et demi.

Hier matin, l’édifice a été fermé au public pour la préparation du grand jour. Les services techniques et des sports de la ville sont mobilisés. Toute cette semaine, ils ont organisé, stocké, préparé cette venue.

Un vestiaire garçon transformé en loge présidentielle

Hier matin, ils posaient près de 1.000 m2 de moquette sur le parquet du gymnase et dans le dojo. Ils ont démonté les panneaux de basket, les tatamis de la salle de judo et installé 450 chaises. Depuis plusieurs jours, ordres et contrordres se succèdent au fil des décisions, des notes de services, des communications téléphoniques entre la commune et les services de l’État. Un vestiaire est transformé en loge présidentielle. Il faut donc là aussi déménager mobilier et matériel. Le dojo est transformé en salle de presse. De même, la salle d’appoint de gymnastique située en dessous de la salle polyvalente au collège Malraux est réquisitionnée. Un grand écran y sera installé pour une retransmission en direct du discours du Président pour ceux qui ne seront pas dans le gymnase. Les services techniques de l’Élysée interviennent pour tout ce qui est décoration, lumières, estrade. Pour la sécurité, les équipes de déminage inspectent le bâtiment de fond en comble. Les lieux seront d’ailleurs gardés et sécurisés. Trois techniciens d’Orange ont installé des lignes Internet supplémentaires et seront d’astreinte sur place demain matin. Un standard mobile est amené par les services de l’État. La neutralisation du gymnase pose un problème aux scolaires, qui l’utilisent chaque jour pour la pratique sportive. Les cours d’éducation physique et sportive sont supprimés, ce qui provoque la colère d’enseignants, qui soulignent que c’était une semaine d’évaluation pour certains lycéens et collégiens. Ce week-end devaient avoir lieu des entraînements de roller, badminton, twirling, athlétisme, volley, boxe, catch, judo, karaté, aïkido et un plateau de football en salle pour les jeunes ce dimanche. Tout est donc annulé pour une petite heure de discours.

Lire l’article source >>

Page 20 sur 68« Prem.....10...1819202122...304050...Dern .. »