Disparitions de profs d’EPS dans le sud-ouest, le Snep mène l’enquête !

Le parquet de Périgueux a qualifié le dossier de « manifestation symbolique ». Après avoir grimpé sur le toit de l’inspection académique fin août, les professeurs d’éducation physique et sportive (EPS) sont à nouveau passés à l’action, hier après-midi à Périgueux.

« Nous venons déposer plainte pour enlèvement de collègues, explique Denis Vergé. Ils existent sur le papier, mais physiquement, ils ne sont pas là et nous nous en inquiétons. » Une délégation de trois professeurs a donc été reçue par le commissaire divisionnaire, André Friconnet, vers 17 heures.

Lire la suite de l’article  >>

Des profs d’EPS à l’assaut de l’inspection académique

A Périgueux, des enseignants ont escaladé le bâtiment administratif. Ils réclament plus de postes d’éducation physique.

L’opération était spectaculaire, les enseignants grimpeurs ont pris possession du toit de l’inspection académique ce matin pour y déployer des banderoles. La moitié des 174 professeurs d’Education Physique et Sportive (EPS) du département ont pris part à l’action.

Ils estiment qu’il manque une trentaine de postes d’EPS en Périgord, la moitié des établissements s’apprêtent ainsi à faire leur rentrée sans enseignants titulaires. La Dordogne est le département de l’académie aquitaine qui a le plus recours aux vacataires, du personnel souvent peu ou pas qualifié pour le Syndicat national des professeurs d’éducation physique et sportive (SNEP).

Lire la suite de l’article  >>

Bulletin SNEP n° 839 – 28 août 2010

Au sommaire : Audience SNEP, SG – MEN – Une rentrée de luttes. Interview du SG SNEP – Gagner la bataille des retraites – Pénibilité du métier et carte pétition – Élections secteur sport – Livret de compétences – EPS et socle commun – Stagiaires – EPSIliades – Contre-pied – Dossier spécial rentrée scolaire – CA UNSS – Plaisir et déplaisir du sport – Syndicalisation

Page 30 sur 63« Prem.....1020...2829303132...405060...Dern .. »