SNEP-FSU 93 : l’EPS dans la rue !

Fautes d’installations sportives, les profs d’EPS du 93 se retrouvent dans la rue devant la DSDEN de Bobigny pour un tournoi sportif revendicatif !

Une cinquantaine de professeurs d’EPS de Seine-Saint-Denis se sont rassemblés pour un « tournoi sportif dans la rue » ce jeudi 22 Mars à la DSDEN du 93 pour faire savoir leur ras-le-bol et leur volonté de défendre un service public de qualité pour les élèves de Seine-Saint-Denis.

Ils souhaitent se faire entendre pour dénoncer la dégradation de conditions d’apprentissage en EPS dans les collèges et les lycées.

L’absence de remplaçant depuis janvier, le recours aux contractuels, la baisse des postes au CAPEPS, le manque d’heures non-nageurs fragilisent les équipes pédagogiques. La réforme du collège, du DNB et des programmes a conduit à une autonomie des établissements vecteur de concurrence, d’inégalités et de dilution des contenus d’enseignement.

Le 93 est le département de France avec le moins d’installations sportives et les plus vétustes (le 93 rénove 2 fois moins vite que la moyenne nationale). Avec ces conditions les horaires nationaux d’EPS ne sont pas respectés. Nous souhaitons dénoncer ces inégalités.

Alors que le Seine-Saint-Denis est devenu terre olympique pour 2024, sera-t-elle TERRE DE SERVICES PUBLICS ?

Le SNEP-FSU a lancé une pétition pour exiger « la création d’une commission parlementaire sur les inégalités d’accès à la pratique sportive en France ». Nous souhaitons par là engager un Plan Nationale de rattrapage de constructions et rénovations d’équipements sportifs pour toutes les zones carencées.

La suite sur le site du SNEP-Créteil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *