Marguerite-Duras attend toujours son gymnase

Noël approche. Les collégiens, les parents d’élèves et les enseignants espèrent avoir une bonne nouvelle concernant la salle qu’ils réclament depuis plusieurs années.

Lorsqu’ils avaient visité l’établissement flambant neuf à la rentrée 2009, les parents d’élèves avouaient avoir été impressionnés par l’architecture intérieure (voir « SO » du 3 septembre 2009). Le sol souple coloré, l’acoustique remarquable, les pare-soleil orientables, le mobilier de bois avec découpe décorative pour le réfectoire, le matériel informatique, les tableaux numériques interactifs, les salles de musique en demi-lune, la salle socioculturelle, le centre de documentation et, à l’extérieur, le plateau d’évolution de plein air, les avaient tout simplement séduits. Ne manquait finalement que le gymnase pour que leur bonheur et celui de leurs enfants soit complet. Le problème c’est que ce dernier n’avait pas été prévu. Et ce n’est certainement pas la faute des professeurs d’EPS qui avaient tiré la sonnette d’alarme dès 2005, quand il s’est agi de monter le projet de fusion des deux collèges Château-Gaillard et Princeteau, aujourd’hui fermés…

Lire l’article source (Sud Ouest) >>

Vandoeuvre : un professeur se suicide dans son collège

Lu dans le Républicain lorrain

Un homme de 55 ans, professeur d’éducation physique et sportive au collège des Hauts de Penoy à Vandoeuvre s’est donné la mort vendredi matin. Il s’est tiré une balle dans la tête en se servant d’une arme de poing de gros calibre.

 Au moment du drame, cet enseignant estimé de tous et « fortement investi dans l’établissement » ainsi que l’a souligné le recteur Pollet, était seul dans la salle des professeurs. Il venait de donner un cours et avait crois élisant d’avant deux de ses collègues. Ceux-ci se sont précipités dans la salle des professeurs lorsqu’ils ont entendu la puissante détonation et on trouvé leur collègue foudroyé. « Il ne semble pas que cet évènement tragique soit lié à une circonstance professionnelle s’est empressé de souligner le recteur, mais plutôt en lien avec une question personnelle ».

>> lire la suite

Un nouveau collège c’est bien, des moyens c’est mieux…

Les enseignants dénoncent aussi la conversion d’heures-postes (les heures « normales » attribuées aux professeurs) en heures supplémentaires : « Cela conduira des enseignants à travailler sur deux voire trois établissements. Comment mettre en place un projet si les enseignants ne sont pas là la moitié du temps », demande J. Stevens. « La cohésion de l’équipe ne peut exister que si l’équipe est réunie et qu’elle peut communiquer », poursuit Manon Romanet, professeur d’éducation musicale.

Après une journée de grève et l’opération « collège mort » il y a deux semaines, la mobilisation d’hier ne devrait pas être la dernière. L’équipe veut néanmoins rester « positive » : « Nous ne voulons pas créer de situation de conflit. Il n’y a pas d’idée de blocage ou de lutte. L’objectif est de rencontrer les parents et de faire parler de nous », explique Christophe Antoine, professeur d’EPS.

Lire la suite de l’article  >>

Page 1 sur 212