Remous autour du sport scolaire

Le Snep-FSU s’alarme du non-remplacement des pro­fes­seurs d’EPS dans l’académie de Versailles.

5000 élèves de l’académie de Versailles ne peuvent plus suivre de cours d’Education phy­sique et spor­tive. Dans cer­tains établis­se­ments, ces cours n’ont plus été assu­rés depuis deux mois et demi. C’est en tout cas ce qu’affirme le Snep-FSU, qui estime à 40 le nombre de profs d’EPS non rem­pla­cés dans l’académie.

Selon le syn­di­cat, le rec­to­rat a pris la déci­sion de blo­quer des postes vacants, pour accueillir des sta­giaires. Le Snep estime cepen­dant que le choix de ces postes s’est fait sans réel dis­cer­ne­ment et n’a pas tenu compte des inci­dences sur le mou­ve­ment des per­son­nels ensei­gnants. Il s’inquiète en outre déjà du manque de moyens pour la ren­trée 2011.

A l’échelon natio­nal, l’enseignement de la nata­tion vient d’être au cœur d’une autre polé­mique. Une cir­cu­laire d’octobre der­nier impo­sait en effet, aux côtés de l’enseignant, le recours à des inter­ve­nants « qua­li­fiés et agréés », c’est-à-dire titu­laires d’un diplôme pro­fes­sion­nel, plu­tôt qu’à des béné­voles « agréés » et « com­pé­tents ».

Mais, pour l’Association des maires de France (…)

Lire la suite sur VousNousIls >>

Page 1 sur 11