|

Communiqué de Presse du 18 octobre 2012

Une hausse sensible des recrutements de professeurs d’EPS qu’il sera nécessaire d’amplifier !

En réponse aux propositions que le SNEP-FSU avait adressé aux candidats à l’élection présidentielle, François Hollande s’était engagé à ce que, d’une part, soit assuré le remplacement de tous les enseignants d’EPS partant à la retraite et, d’autre part, à augmenter de façon significative le nombre de professeurs d’EPS.

L’augmentation de + 24% des postes ouverts aux concours 2013 du CAPEPS et de l’Agrégation en EPS traduit une première prise en compte des besoins concernant l’Education Physique et Sportive et le sport scolaire que le SNEP-FSU ne cesse de porter.

Les dégradations accumulées en EPS (des milliers de postes supprimés ces dernières années, une explosion de la précarité,…) aboutissent à ce que les recrutements externes, qui progressent de 28% par rapport aux postes qui avaient été ouverts aux concours 2012, risquent de ne même pas être suffisants pour remplacer tous les départs à la retraite qui vont intervenir au cours de l’année scolaire en cours. En tout état de cause, ils ne permettront pas d’enclencher la progression significative annoncée et attendue du nombre de professeurs d’EPS.

Le SNEP-FSU avait demandé une augmentation notable des postes aux concours internes.

Tout en soulignant le doublement des possibilités de titularisation par concours, le SNEP-FSU considère que la faiblesse du nombre de postes ouverts au CAPEPS interne et au concours réservé ne contribue pas à dessiner une politique ambitieuse en matière de réduction de la précarité. Le SNEP-FSU réitère sa demande que soient utilisées pleinement les possibilités de titularisation offertes par les concours internes et réservés en offrant aux non titulaires de véritables perspectives d’accès à un emploi statutaire de professeur d’EPS.

Le SNEP-FSU persiste à considérer comme incontournable la nécessaire programmation des recrutements, adossée à une politique volontariste de pré-recrutements d’élèves-professeurs : il estime nécessaire de recruter, chaque année, au moins 1 500 enseignants d’EPS pour, à la fois, faire face au renouvellement de la profession et permettre à l’EPS et au sport scolaire de contribuer pleinement à la formation, à l’accès à la culture sportive et artistique et à la réussite scolaire de tous les élèves.

Le SNEP-FSU - qui tient à rappeler l’engagement pris par le représentant de François Hollande, le 31 mars 2011, lors du colloque « Sport Demain Enjeu Citoyen », de créer, chaque année pendant 5 ans, 500 postes nouveaux de professeur d’EPS contribuant en conséquence à des recrutements bien au-delà de la compensation des départs à la retraite - continuera à intervenir et à agir, avec la profession et ses partenaires, notamment les syndicats de la FSU, pour le développement de l’emploi qualifié et statutaire des jeunes, la prise en compte des besoins d’enseignement d’EPS et du sport scolaire, la résorption de la précarité et l’amélioration des conditions de travail des élèves et des personnels.

Contact: Serge Chabrol, 06 75 03 24 57