|

Edito de Joseph Boulc'h
Responsable Secteur Agriculture
4/9/17

Quel scénario !!!

Décidément, en politique tout est possible !
Les meilleurs auteurs de scénarios auraient-ils imaginé de tels rebondissements ? Et une récolte aussi surprenante ? Zoom arrière au printemps 2016, Emmanuel Macron est toujours ministre...
Alain Juppé ? Archi favori malgré sa condamnation en justice à la fin des années 90 et son exil canadien. Fin d’été Macron met les voiles...
Vient l’automne et ses primaires, « les feuilles mortes se ramassent à la pelle » écrivait la poète,  les favoris aussi ! Exit Juppé !!
A l’entrée de l’hiver François Fillon (2F) est le président annoncé. François, le hollandais, annonce qu’il prendra le large au printemps, la voie est libre…
Au cours de l’hiver, exit Manuel Valls le 1er ministre, voici venu le temps de Benoît Hamon. Jean-Luc Mélenchon fourbit ses armes. Marine Le Pen avance masquée, tapie dans l’ombre. 2F (et sa Pénélope démasquée) s’enfonce tout seul, coule et coule !!
Printemps 2017, la campagne bat son plein dans nos villes et nos campagnes. B. Hamon est à la peine, Emmanuel et Brigitte s’affirment. Jean-Luc sème et sème. Marine Laboure avec ses gros sabots. De débats, de projets de société, de visions d’avenir point trop n’en faut : 11 autour d’un micro, quelques minutes pour développer des idées complexes comme le revenu universel, un projet de société plus humaniste, quelle vision pour l’Europe ?
Avec un Trump  qui trompe les siens et le monde, Theresa May la british qui croit faire un coup d’éclat et se prend les pieds dans le tapis comme Jacques Chirac en 1997…
B. Hamon  s’enfonce et coule à son tour. J-L. Mélenchon y croit de plus en plus…
A peine les semailles levées, voici le temps de la récolte fin avril. Le suspense est en passe d’être levé… Patatras : 1er Emmanuel, 2ème Marine. Médiocre récolte. Mélenchon boude, 2F échoue au pied du podium…
Entre deux tours… M. Le Pen dévoile son vrai visage durant trois heures…. à vomir.
Jupiter Emmanuel, le sacre, face à la pyramide, propose un gouvernement atypique, le bon grain et l’ivraie réunis.
Puis c’est la repousse, l’époque du regain.
De jeunes pousses, vierges de politique, apparaissent dans tous les prés du pays et d’outre mer.
3ème coupe, 4ème coupe. Le champ de l’assemblée est violet vif, bleu, quelques roses, un peu de rouge vif mais hélas quelques tâches de noir… et les tâches blanches de l’abstention (plus d’un électeur sur deux ne se sont pas exprimés).
Waouh ! Je ricane, tu ricanes, mais maintenant qu’Emmanuel est là pour 5 ans...
La colère ? Ça me fatigue et ce n’est pas bon pour la santé !!
Aiguisons non seulement nos faux et nos faucilles, mais cultivons aussi notre sagacité, notre perspicacité et notre vigilance.
L’éducation c’est semer tous les jours les petits grains pour des lendemains qui chantent. C’est notre métier.
Alors trêve de ricanement... C’est de plus et mieux d’éducation que nous avons besoin, pour que les jeunes pousses de nos lycées puissent exercer demain leur pouvoir démocratique de façon éclairée.
Enfin, il ne tiendra qu’à nous, à nous seuls, d’écrire la suite de l’histoire pendant les cinq ans à venir. Mais les seuls combats perdus sont ceux que l’on ne mènera pas !!!

 

Page précédente