|

Edito de Joseph Boulc'h
Responsable Secteur Agriculture
27/11/17

Nouveau président, nouveau gouvernement en marche mais à marche forcée !

La rentrée est maintenant derrière nous pour nos élèves, pour nous, pour le gouvernement en place. Comment peut on analyser sur le plan politique et social cette première étape ?

La cohésion sociale qui devrait être au cœur des politiques publiques n'est pas à l'ordre du jour et tout semble fait pour diviser toujours plus la population française. Les annonces vont bon train et fragilisent les services publics et leurs missions, dégradent la situation des agents et par conséquent le service rendu aux usagers.

Cela se traduit par la remise en cause du calendrier du Parcours Professionnels Carrières Rémunérations (PPCR) qui organise une nouvelle carrière et une revalorisation salariale acquises après deux ans de négociations, nouveau gel du point d'indice après une petite revalorisation de 1,2 %, instauration d'une journée de carence, augmentation de 1,7% de la CSG sans compensation pour l'instant… Ce train de mesures envisagées pour la fonction publique est d'autant plus inacceptable que, dans le même temps, le gouvernement travaille à la suppression d'une partie de l'ISF, que les dividendes versés aux actionnaires ont battu tous les records… Dans le privé, on continue à détricoter les droits du travail pour flexibiliser toujours plus. Or, l'expérience montre que chaque fois que l'on a libéralisé le droit du travail, cela s'est traduit par un recul des conditions de travail, sans obtenir de façon tangible les résultats escomptés, notamment le recul du chômage.

Sur le plan de notre métier, une réforme du bac est annoncée pour 2021. Elle sera mise en œuvre dès la rentrée 2018 pour les élèves de seconde.

Face à tous ces éléments, chacun d'entre nous se doit d'analyser ce contexte, se donner les moyens d'agir et de peser pour décider de notre avenir. C'est dans ce cadre que nous vous proposons un stage de formation syndicale les 14 et 15 décembre 2017, au lycée Le Valentin à Valence (26). Nous vous invitons à vous inscrire dès réception de ce bulletin (voir page 6 les modalités d'inscription). Nous vous espérons nombreux pour enrichir le collectif et étoffer le projet commun.

 

Page précédente