|

Secteur Sports - Edito de Gwénaëlle Natter
Secrétaire nationale - Secteur Sport
Avril 2017

A l’heure de la candidature de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, en pleine campagne pour l’élection présidentielle et à l’approche des élections législatives, le SNEP-FSU ne pouvait pas rester silencieux sur les questions du sport.

Lors de notre congrès national, réuni du 13 au 17 mars 2017, « nos 10 propositions pour le sport » * ont été adoptées. Nous les soumettons au débat public et rendrons compte des réponses apportées par les candidats.

En effet, pour le SNEP-FSU, des orientations nouvelles sont à définir et à mettre en œuvre. Elles ne doivent opposer aucune forme de pratique (professionnelle, haut niveau, amateur, loisir, scolaire, …), ni aucun cadre de pratique (en club ou hors club, à l’école, à l’entreprise, …). Le sport doit être soutenu et valorisé en tant que tel, et surtout pas réduit à certains usages tels que la santé ou la réparation sociale.

Nous espérons que cette vision est partagée et que nos futurs dirigeants mettront enfin en œuvre les mesures nécessaires pour rendre toute sa place au service public du sport.
Pour être entendus, nous vous invitons à faire connaître autour de vous « nos 10 propositions pour le sport »,  ainsi qu’à nous rejoindre !

* pour retrouver l’intégralité de ces 10 propositions :  http://www.snepfsu.net/mjs/index.php