|

Rubrique Péda - Edito de Christian Couturier
Secrétaire national du SNEP-FSU
Novembre 2016

L'aventure c'est l'aventure !

Quand il n'y a plus boussole, tout peut arriver. Ce n'est pas une formule car, on peut le constater, tout arrive (non je ne parle pas de l'élection de Trump !).

Le fait de réceptionner ce qui se dit et se fait dans les académies prête parfois à sourire, mais globalement, c'est plutôt agaçant car on perçoit bien que l'image de la discipline n'en sort pas grandie. C'est très satisfaisant pour celles et ceux, et il y en a, qui ne veulent plus d'une discipline EPS, mais pour celles et ceux, dont nous sommes, qui pensent incontournable une formation critique à culture physique, sportive et artistique pour tous et toutes, c'est plutôt déprimant.

Un seul exemple : pour contrer les affirmations du SNEP sur les programmes, sur le DNB, l'institution en vient à dire une chose et son contraire.

Sur le DNB : le SNEP dit n'importe quoi, l'EPS est constitutive du socle donc elle est évaluée puisque le socle est évalué. Bon.

Sur les programmes : tout le monde au travail, il faut « socler » l'EPS et les APSA ! Ah bon c'est pas déjà soclé tout ça ?

Faudrait savoir ! Mais bon quand il n'y a plus de savoirs dans les programmes, au bout du compte, on ne sait plus rien. Facile alors de faire croire à n'importe quoi. Ah l'aventure !

 

Page précédente