|

Rubrique Enseignement Supérieur - Edito de Pascal Anger
Secrétaire national du SNEP-FSU
Septembre 2018

Une ère nouvelle dans l'enseignement supérieur et de la recherche (ESR)?

Avec la mis en œuvre de la loi ORE comprenant Parcoursup , la CVEC (contribution vie étudiante et de campus ), l'insuffisance récurrente des moyens et s'amplifiant face à l'évolution démographique, une réforme du bac et du lycée en cours (bac + 3 / - 3), et d'autres réformes en préparation (tempête à venir sur les ESPE et la formation des enseignants , … Retraite, CAP 22,…), le fonctionnement de l'ESR avec ses personnels, la place de l'EPS, vont en être impactés.

Nous pensons que nombre de «réformes » initiées par le gouvernement Macron, minent le sens de nos métiers, de nos missions de services publics (SP), de la défense de l'intérêt général. Celui-ci passe par un SP d'éducation, de formation et de recherche, laïque, national, avec des fonctionnaires.

C'est pourquoi le SNEP-FSU force de propositions, d'actions et de rencontres vous propose des réponses collectives voire des résistances basées sur la solidarité, la démocratie et l'objectif d'une démocratisation émancipatrice de l'ESR. Une réponse indispensable est de nous rejoindre par la syndicalisation.

A ce jour des actions se mettent en place pour résister et proposer. Par exemple le 9 octobre, journée interprofessionnelle d'actions sur les salaires, l'emploi, les services publics, les conditions de travail, les retraites,…. Le colloque EPS du 15,16, 17 novembre, le vote incontournable et citoyen aux élections professionnelles du 30 novembre au 6 décembre 2018 et enfin nos deux journées nationales communes STAPS- SUAPS-GE et EPSE le le 19 et 20 décembre à Paris. Nous reviendrons vers vous pour chacune de ces dates… Bonne rentrée combative et joyeuse.

Pascal.anger@snepfsu.net