Lundi 18 novembre 19 | 13:30:13 

 
           
  Les concours > Les épreuves > Agrégation interne EPS (maj le 8/09/15)

 

Programmes et épreuves de l'agrégation interne EPS

Session 2016

Programme de l'agrégation interne d'EPS Session 2016 (publié le 13 avril 2015)

Epreuves

Épreuves écrites d'admissibilité

1. Première épreuve écrite :
Dissertation ou commentaire d'un document écrit

  • Durée : 6 heures
  • Coefficient 2

Les sujets portent sur des thèmes relatifs à l'enseignement de l'éducation physique et sportive de 1958 à nos jours. Il est attendu des candidats qu'ils identifient et utilisent les connaissances historiques, philosophiques, sociologiques, épistémologiques, économiques et institutionnelles permettant de comprendre l'image, le statut et l'identité de l'EPS. Les réflexions et les argumentations des candidats seront constamment mises en relation avec les enjeux et les débats, passés et actuels, de l'éducation physique et sportive.

Orientations thématiques
- Les politiques scolaires et l’EPS
- Les conceptions et la construction des textes officiels en EPS
- L’évolution de la prise en compte des filles et des garçons en EPS
- L’évolution du rôle et des missions de l’enseignant d’EPS
- La place et le rôle des activités physiques d’affrontement individuel ou collectif en EPS

2. Seconde épreuve écrite :
Composition

  • Durée : 6 heures
  • Coefficient 3

Composition portant sur les données scientifiques des activités physiques et sportives : aspects biologiques, psychologiques et sociologiques des pratiques corporelles en relation avec les mises en œuvre didactiques.

À partir d’un contexte concret présenté dans des documents d’appui, l’épreuve est une composition répondant à un sujet articulant différents types de données. Le sujet conduit les candidats à présenter et argumenter des choix de nature professionnelle et à proposer des mises en oeuvre à différents niveaux d’intervention (groupes d’apprentissage, classe, population scolaire, établissement, relations partenariales). Cette composition repose sur l’étude d’un cas concret relatif à l’enseignement de l’EPS dans le second degré. L’épreuve implique la mise en relation :
- de données relatives à l’enseignement de l’EPS, aux APSA et à l’activité des élèves dans celles-ci,
- de données scientifiques, institutionnelles et professionnelles,
- de données sur les caractéristiques des établissements scolaires, sur leurs modalités de fonctionnement et sur les relations qu’ils entretiennent avec leur environnement,
- de données sur le système éducatif, son cadre juridique et réglementaire.
Orientations thématiques
- La matrice disciplinaire et les acquisitions des élèves en EPS
- La construction des compétences et les parcours de formation en EPS
- Les expériences culturelles en EPS
- Le développement de l’élève et l’EPS
- L’enseignement de l’EPS en milieu difficile
- Les apprentissages en EPS et l’estime de soi

Épreuves orales d'admission

1. Première épreuve : exposé suivi d'un entretien

  • Durée de préparation : 5 heures.
  • Durée de l'exposé : 30 minutes.
  • Durée de l'entretien : 60 minutes.
  • Coefficient 4.

Exposé : présentation d'une leçon ou d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement s'adressant à une classe du second degré. La leçon ou les séquences d'enseignement portent sur une activité physique et sportive inscrite dans un programme limitatif d'activités physiques et sportives. Ce programme est publié au Bulletin officiel de l'éducation nationale. Le candidat disposera d'un dossier fourni par le jury comprenant un ensemble de données relatives à l'enseignement de l'éducation physique et sportive dans un établissement du second degré.

Liste limitative des activités construisant la compétence propre (CP):
CP1
- en athlétisme : relais-vitesse, haies,
- en natation : savoir-nager, vitesse, distance, longue,
CP2
- escalade
- course d’orientation
CP3
- arts du cirque
- acrosport
CP4
- rugby
- badminton
CP5
- musculation
- course en durée


Le candidat dispose d'un dossier sous format numérique, fourni par le jury, comprenant un ensemble de données relatives à l'enseignement de l'éducation physique et sportive dans un établissement du second degré.
En salle de préparation et en salle d’interrogation, le candidat dispose d’un matériel informatique mis à sa disposition :
- un ordinateur portable de 15 pouces, équipé d’un système d’exploitation MS-Windows.
- les logiciels et outils suivants seront installés sur l’ordinateur : MS-Pack Office 2010 (suite bureautique : traitement de texte, tableur, présentation diaporama), pointofix, adobe reader, XMind.
- les versions numérisées des programmes officiels et des fiches ressources seront installées.
Le candidat peut, s’il le désire, utiliser pour sa présentation : l’ordinateur portable de préparation, un vidéoprojecteur à sa disposition en salle d’épreuve, deux clefs USB.
Les fichiers créés par le candidat sont sauvegardés sur les clés USB qui sont par la suite transmises au jury. L’utilisation de tout support numérique personnel est exclue.
Il est important de préciser que le recours à l’informatique ne doit pas être considéré comme une fin en soi. La prestation du candidat n’est pas appréciée en fonction de sa virtuosité dans l’utilisation de tel ou tel logiciel. Il s’agit bien de tirer profit de cet outil à des fins pédagogiques, en vue d’illustrer ou enrichir la présentation des séquences d’enseignement de la classe proposée. Un tableau blanc sera à disposition du candidat.

Entretien : le candidat, au cours de l'entretien, sera invité à justifier ses choix pédagogiques et didactiques et à manifester sa connaissance des textes relatifs à l'enseignement de l'éducation physique et sportive dans les établissements du second degré.

2. Seconde épreuve : prestation physique et entretien.

  • Durée de la prestation physique : 30 minutes
  • Durée de l'entretien : 45 minutes
  • Coefficient 2

Réalisation par le candidat d'une prestation physique dans une activité physique et sportive choisie, au moment de l'inscription, parmi celles inscrites dans un programme défini chaque année et publié sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale.

Activités :

- athlétisme
- natation
- escalade
- danse
- football
- step

Cette prestation est suivie d'un entretien avec le jury. L'entretien porte sur les aspects techniques et didactiques de l'activité choisie par le candidat et peut être étendu à des activités permettant de répondre à des objectifs éducatifs d'un même type.

L'épreuve est appréciée pour moitié sur la prestation physique et pour moitié sur l'entretien.

Évaluation de la prestation physique

Déroulement de la prestation physique
La prestation physique comprend trois parties distinctes :
- Une première partie correspondant à la réalisation d’une séquence imposée durant laquelle le candidat doit révéler au jury son plus haut niveau de compétences et de performance dans l’activité choisie.
- Une deuxième partie correspondant à un temps de préparation et de mise en place de 15 minutes, pour répondre à une thématique proposée par le jury.
- Une troisième partie correspondant à la réponse du candidat pour illustrer la thématique dans l’activité choisie.
Les 30 minutes réservées à la prestation physique n'incluent pas les temps d'échauffement, de préparation, et de mise en place.
Le candidat dispose des deux dernières minutes de la seconde partie de l’épreuve pour exposer oralement au jury la composition de sa prestation physique pour la dernière partie d’épreuve.

Concernant l’épreuve d’athlétisme
L’épreuve se déroule sur une piste de 400 mètres.
La séquence imposée par laquelle débute l’épreuve est courue au premier couloir, et consiste en la réalisation de trois courses jalonnées de haies basses : la première d’une durée 3 minutes, la seconde de 2 minutes et la troisième d’une minute ; le tout réalisé dans un temps de 10 minutes maximum, phases de récupération comprises. Les durées des phases de récupération entre chaque course sont laissées à l’initiative du candidat.
Cinq haies basses sont placées à intervalles réguliers sur le parcours, espacées chacune de 80 mètres.
La première est positionnée sur la ligne d’arrivée de la piste. Chaque départ de type « demi-fond », s’effectue au niveau de l’un des cinq emplacements de haies. L’emplacement du départ est laissé au libre choix du candidat et peut changer d’une course à l’autre. Les hauteurs de haies sont imposées : 0,50 cm pour les femmes, 0,65 cm pour les hommes.
La vitesse doit augmenter d’au moins 0,5 km/heure entre la première et la deuxième course, et d’au moins 2 km/heure entre la deuxième et la troisième course. Le candidat ne dispose d’aucun instrument pour mesurer le temps ou la vitesse de course. Le jury est à la disposition du candidat pour l’informer du temps de récupération.
Durant la dernière partie de l’épreuve, le candidat dispose du matériel suivant : 6 haies, 12 plots, 10 bandes de marquage souples et antidérapantes, 10 lattes rigides, et d’un demi-hectomètre. À la demande du candidat, le jury peut intervenir pour la mesure de temps et/ou de distances.

Concernant l’épreuve de natation
L’épreuve se déroule dans une ligne d’eau de 25 mètres.
La séquence imposée par laquelle débute l’épreuve, consiste en la réalisation de trois parcours chronométrés de 100 mètres, de 50 mètres et de 25 mètres, le tout réalisé dans un temps de 10 minutes maximum, phases de récupération comprises. Les durées des phases de récupération entre chaque parcours, sont laissées à l’initiative du candidat.
Trois nages codifiées par la FINA (papillon, dos, brasse, nage libre) doivent être utilisées. Chaque parcours doit être nagé dans une seule et même nage. L’ordre des parcours est déterminé librement par le candidat. Pour la suite de l’épreuve, le candidat dispose du matériel suivant : une planche, un pull buoy, et un chronomètre mural. À la demande du candidat, le jury peut intervenir pour la mesure de temps et/ou de distances.

Concernant l’épreuve d’escalade
L’épreuve se déroule sur une structure artificielle permettant la pratique du bloc.
La séquence imposée par laquelle débute l’épreuve, correspond à la réalisation d’une voie choisie parmi plusieurs, dont les difficultés sont réparties entre 5a et 7a. Cette voie est réalisée en tête et à vue, en cinq minutes maximum, avec une seule chute autorisée. En cas de chute, le candidat peut remonter, aidé par l’assureur, à hauteur de la dernière dégaine atteinte.
Pour la suite de l’épreuve, le candidat dispose du matériel suivant : Une corde simple, quatre anneaux de sangles cousues, une longe, trois mousquetons à vis, dix dégaines, deux systèmes d’assurage différents dont un système autobloquant, un autobloquant, un lot de quinze prises variées avec clefs Allen.
Durant la dernière partie de l’épreuve, le candidat illustre la thématique proposée par le jury et présente une deuxième séquence imposée. Cette séquence correspond à la réalisation d’une voie (difficulté de 5a et 7a), dans les conditions identiques à la première séquence imposée. Cette seconde séquence doit être réalisée au cours des cinq dernières minutes dédiées à la prestation physique.

Concernant l’épreuve de danse
L’épreuve se déroule dans un espace d’évolution de 8m x 8m.
La séquence imposée par laquelle débute l’épreuve correspond à la réalisation d’une composition chorégraphique, préparée par le candidat, dont la durée sera comprise entre 1 minute 30 et 2 minutes 30. Le candidat peut utiliser un support sonore fourni par lui-même. Il dispose d’un lecteur de CD et d’un branchement MP3.
Durant la dernière partie de l’épreuve, le candidat présente une deuxième séquence imposée qui répond à une thématique énoncée par le jury en termes de contraintes de création. Ces contraintes de création doivent être prises en compte et traitées en lien avec la première séquence imposée. Cette seconde séquence imposée, d’une durée maximale de 2 minutes, doit être réalisée au cours des cinq dernières minutes dédiées à la prestation physique.

Concernant l’épreuve de football
L’épreuve se déroule sur un terrain synthétique ou en herbe: longueur de 40 à 50m, largeur de 30 à 40m. Les dimensions des buts sont de 6m sur 2m10.
La séquence imposée d’une durée de dix minutes consiste en une rencontre 5 contre 5 (4 joueurs de champ plus un gardien). Le candidat choisit sa position sur le terrain. Il ne peut pas occuper le poste de gardien de but. Durant cette période, le candidat gère librement l’organisation de son équipe et des rôles à tenir.
L’organisation du concours assure l’arbitrage. Une tenue réglementaire est obligatoire (crampons adaptés à la surface, protège-tibias…) Les règles appliquées lors de cette séquence imposée sont les règles instituées du jeu avec les particularités suivantes :
- pas de règle du hors-jeu,
- surface du gardien : ligne à 10m sur toute la largeur,
- jeu au sol et tacle interdits,
- pour les remises en jeu :
- au début de la séquence : au centre du terrain,
- après chaque but : par le gardien à la main,
- relance du gardien à la main,
- touche au pied,
- tous les coups francs sont indirects,
- placement des adversaires à 6 m du ballon sur toutes les remises en jeu
Pour la suite de l’épreuve, le candidat dispose du matériel suivant : 15 ballons, 4 jeux de chasubles, un jeu de coupelles, une dizaine de plots. Le candidat peut faire appel à dix plastrons au maximum pour cette partie d’épreuve.

Concernant l’épreuve de step
L’épreuve se déroule dans un espace d’évolution de 8m x 8m.
À son arrivée, le candidat annonce au jury sa fréquence cardiaque de repos.
La séquence imposée par laquelle débute l’épreuve, consiste en la réalisation d’un enchaînement, préparé par le candidat, réalisé en continu sur une durée de 6 minutes. Le candidat doit utiliser un support sonore fourni par lui-même. Il dispose d’un lecteur de CD et d’un branchement MP3.
Les Battements Par Minutes (BPM) doivent être compris entre 130 et 140.
Pour la suite de l’épreuve, le candidat doit présenter des séquences qui illustrent une thématique énoncée par le jury. Le candidat doit réaliser la totalité de cette dernière partie d’épreuve en portant un cardio fréquence mètres fourni et contrôlé par le jury du concours.
Le candidat dispose du matériel suivant : musiques aux BPM variés, step à 3 niveaux, cardio-fréquence- mètre, un chronomètre mural, lests de 500 g, 1 kg, 1,5 kg et 2 kg.

Évaluation de l'entretien
L'entretien, d'une durée totale de 45 minutes, débute par un exposé de dix minutes au maximum, le candidat disposant de dix minutes de préparation. Cet exposé fait suite à une question initiale du jury dont la thématique est différente de celle de la prestation physique. L'entretien peut être étendu à des activités contribuant à la construction de la même compétence propre.

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub