Lundi 18 novembre 19 | 13:33:19 

 
           
  Les concours > Conditions d'inscriptions (maj le 29/01/16)

 

Conditions d'inscriptions - Session 2016

Concours EPS - Session 2016
4/6/15

Pour les concours de recrutement de personnels de l'enseignement du second degré : http://www.education.gouv.fr/pid63/siac2.html

Organisation de concours statutaires et recrutements réservés de personnels enseignants des premier et second degrés (enseignement public et enseignement privé sous contrat), de conseillers principaux d'éducation et de conseillers d'orientation-psychologues - session 2016
NS n° 2015-080 du 27-5-2015.

Liste des concours et des sections - options susceptibles d'être ouverts à la Session 2016

Épreuves des concours du second degré - Session 2016
Consulter

Programmes régissant les concours du second degré - Session 2016
Consulter

Conditions d'inscription aux concours du second degré - Session 2016
Consulter

Calendrier d'inscriptions :

Les inscriptions aux concours EPS de la session 2016 auront lieu sur SIAC2 du jeudi 10 septembre 2015, à partir de 12h00, au jeudi 15 octobre 2015, 17 heures, heure de Paris.
S'inscrire

Inscription par écrit
En cas d'impossibilité de s'inscrire par Internet, les candidats peuvent, sur demande écrite établie selon le modèle figurant en annexe de l'arrêté d'ouverture publié au Journal officiel, obtenir un dossier imprimé d'inscription.
Les demandes doivent être adressées, obligatoirement par voie postale et en recommandé simple, au service académique chargé de l'inscription. La demande est accompagnée d'une enveloppe au format 22,9 x 32,4 cm, affranchie au tarif en vigueur correspondant à un poids jusqu'à 100 g et libellée au nom et adresse du candidat.

1 Demande du dossier d'inscription pour concours statutaires et recrutements réservés de personnels de l'enseignement du second degré
Les demandes de dossier d'inscription doivent être adressées aux divisions des examens et concours des académies, au SIEC pour les candidats franciliens, aux vice-rectorats des collectivités d'outre-mer et de Nouvelle-Calédonie, du département de Mayotte, au service de l'enseignement pour Saint-Pierre-et-Miquelon et auprès du rectorat de la Guadeloupe pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Les candidats de Wallis-et-Futuna formulent leur demande auprès du vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie.
Les candidats aux concours statutaires (externes, internes, troisièmes concours) résidant dans les pays étrangers s'inscrivent auprès de l'académie de leur choix. Toutefois, les candidats qui résident au Maroc ou en Tunisie formuleront leur demande auprès des services culturels des ambassades de France à Rabat et à Tunis où un centre d'épreuves écrites est ouvert.

2 Envoi du dossier d'inscription
Le dossier imprimé d'inscription rempli en un seul exemplaire doit être signé par le candidat. Il est envoyé, par la voie postale et en recommandé simple, au service académique qui a délivré le dossier au plus tard, le jeudi 15 octobre 2015, le cachet apposé par les services de la poste faisant foi.
Le candidat doit obligatoirement conserver le récépissé de son envoi. Tout dossier posté hors délai ne pourra être pris en considération. Les candidats devront donc veiller à demander les dossiers d'inscription suffisamment tôt pour tenir compte des délais d'acheminement de leur dossier.


Conditions requises pour concourir

Pour l’ensemble des concours, les candidats doivent remplir les conditions générales d'accès à un emploi public (notamment la nationalité, la jouissance des droits civiques, l'absence de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions postulées, et la position régulière au regard des obligations du service national) fixées par les articles 5 et 5 bis de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires au plus tard :
- soit à la date de la première épreuve écrite ;
- soit à la date d'envoi du dossier Raep fixé par l'arrêté d'ouverture des recrutements (recrutements réservés et concours internes).

Il en est de même pour les candidats à un contrat dans les établissements d'enseignement privés sous contrat en application de l'article R. 914-14 du code de l'éducation.

Arrêté du 9 septembre 2013 relatif aux diplômes et titres permettant de se présenter aux concours externes et internes de recrutement de personnels enseignants des premier et second degrés et de personnels d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale

Les conditions de diplôme ou de titre, de qualité et de services fixées par les décrets statutaires des personnels enseignants du second degré s'apprécient, à la date de publication des résultats d'admissibilité du concours
Pour tous les concours, les mères ou pères d'au moins trois enfants et les sportifs de haut niveau sont dispensés de diplôme.

Aucune condition de titre ou de diplôme n'est exigée pour vous inscrire au concours du Capeps Réservé et au troisième concours du Capeps.

Le décret n° 2013-768 du 23 août 2013 relatif au recrutement et à la formation initiale des enseignants légalise la nouvelle modalité de recrutement.
L’article qui exigeait, dans le précédent décret le CLES et le C2i, est abrogé.
L’article 62 donne dérogation pour les stagiaires 2012/2013 et 2013/2014. Ces stagiaires devront simplement suivre les formations proposées pour avoir l'équivalent de ces certificats dans les 3 années à venir.
Pour les concours suivants (à partir de 2014), les exigences de LV et TICE sont intégrés dans les masters (ce ne sont pas obligatoirement des certifications). Il suffira d'avoir un master.


Qualifications requises en sauvetage aquatique et en secourisme

Décret n° 2004-592 du 17 juin 2004 modifié par l'arrêté du 31-08-2004

Qualification au sauvetage aquatique

Vous devez justifier au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, de votre aptitude au sauvetage aquatique.

Pour le concours réservé de professeurs d'EPS, l'appréciation de la qualification en sauvetage aquatique s'effectue à la date de de titularisation.

Les titres, diplômes, attestations et qualifications suivants sont admis :

  • diplôme d'État de maître nageur sauveteur ou brevet d'éducateur sportif du premier degré des activités de la natation, délivrés par le ministère chargé de la jeunesse et des sports ou brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique, délivré par le ministère de l'intérieur (sécurité civile),
  • attestation de réussite à une unité de valeur de natation et de sauvetage aquatique, délivrée par une unité de formation et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives ou par une unité d'enseignement et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives,
  • attestation de réussite aux tests d'aptitude au sauvetage aquatique organisés selon des modalités définies par circulaire du ministre chargé de l'éducation publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale,
  • être membre ou avoir été membre d'un corps de personnels enseignants qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive,
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat définitif et qualifié pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré,
  • avoir subi avec succès, soit les épreuves de la seconde partie du certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive qui était régi par le décret n° 45-438 du 17 mars 1945 modifié (second certificat, examen probatoire ou P2B), soit les épreuves qui étaient prévues par l'arrêté du 12 septembre 1975 fixant les modalités du concours de recrutement des professeurs adjoints d'éducation physique et sportive et organisées à la fin de la seconde année de formation desdits professeurs (PA2).

Les titres, diplômes, attestations et qualifications de sauvetage aquatique délivrés dans un État membre de l'Union européenne ou dans un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen et attestés par l'autorité compétente de l'État considéré sont également admis.

Ces diplômes, certificats ou attestations demeurent valables quelle que soit l'année de leur obtention.

Les dispenses de diplômes consenties aux mères et aux pères de famille d'au moins trois enfants et aux sportifs de haut niveau ne sauraient s'étendre à la qualification en sauvetage aquatique exigée, l'administration devant vérifier que les intéressés seront en mesure de porter secours aux élèves placés sous leur responsabilité.

Organisation du test de sauvetage aquatique
NS n°2004-156 du 28-9-2004

Qualification en secourisme

Vous devez justifier au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, de votre qualification en secourisme.

Pour le concours réservé de professeurs d'EPS, l'appréciation de la qualification en secourisme s'effectue à la date de de titularisation.

Les titres, diplômes, attestations et qualifications suivants sont admis :

  • délivrance, par une unité de formation et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives ou par une unité d' enseignement et de recherche dans le domaine des activités physiques et sportives, d'une unité de valeur en secourisme général et sportif,
  • brevet national de secourisme (BNS) ou brevet national des premiers secours (BNPS) ou attestation de formation aux premiers secours (AFPS), délivrés sous le contrôle du ministère de l'intérieur (sécurité civile),
  • unité d'enseignement "prévention et secours civiques de niveau 1" (PSC1) institué par l'arrêté du 24 juillet 2007,
  • diplôme ou certificat ou attestation en secourisme reconnus de niveau au moins égal à celui de l'attestation de formation aux premiers secours (AFPS ou PSC1) par le ministère de l'intérieur (sécurité civile),
  • être membre ou avoir été membre d'un corps de personnels enseignants qualifiés professionnellement pour enseigner l'éducation physique et sportive,
  • avoir ou avoir eu la qualité de maître contractuel ou de maître agréé, bénéficiant d'un contrat définitif et qualifié pour enseigner l'éducation physique et sportive dans les établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré.

Les titres, diplômes, attestations et qualifications de sauvetage aquatique délivrés dans un État membre de l'Union européenne ou dans un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen et attestés par l'autorité compétente de l'État considéré sont également admis.

Ces diplômes, certificats ou attestations demeurent valables quelle que soit l'année de leur obtention.

Les dispenses de diplômes consenties aux mères et aux pères de famille d'au moins trois enfants et aux sportifs de haut niveau ne sauraient s'étendre à la qualification en secourisme exigée, l'administration devant vérifier que les intéressés seront en mesure de porter secours aux élèves placés sous leur responsabilité.


Condition d'aptitude physique

Si vous êtes admissible vous devrez fournir au secrétariat du jury, avant le début des épreuves d'admission, un certificat médical datant de moins de quatre semaines, de non contre indication à la pratique des activités physiques, sportives et artistiques dans lesquelles vous devez réaliser une prestation physique. Vous ne serez pas autorisé à réaliser de prestation physique dans une activité pour laquelle vous n'aurez pas produit le certificat médical exigé.

Le choix de l'activité sportive formulé lors de l'inscription ne peut, en aucun cas, être modifié après la date de clôture des registres d'inscription.

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub