v

Samedi 21 septembre 19 | 01:21:56 

 
           
  Carrière > Les titulaires > 29ème base > Comptes rendus CAPN (maj le 7/02/19)

 

29ème base

Comptes rendus des CAPN - Année 2018 - 2019

Profs d'EPS

1) Avancement d'échelon

La CAPN 29ème base Avancement d'échelon des Professeurs d'EPS s'est réunie le 7 février 2019.

Compte rendu :

Les élu-es du SNEP-FSU à l’offensive

Jeudi 7 février 2019 s’est réunie la 1ère CAPN Avancement d’échelon avec les appréciations des rendez-vous de carrière. Après lecture de notre déclaration liminaire, nous avons étudié les accélérations de carrière pour 30% des collègues du 6ème au 7ème et du 8ème au 9ème échelon.
Grâce à l’intervention des syndicats de la FSU, les reliquats 2017-2018 et 2018-2019 ont été attribués et ont permis 1 promotion supplémentaire dans chaque échelon.
Néanmoins, la DGRH B2-4 ayant reçu pour consigne de ne pas «arrondir» les reliquats, c’est 1 accélération perdue du 8ème au 9ème alors que le reliquat était de 0,9. Nous sommes intervenus fortement pour exprimer notre opposition à cette décision inique qui permet à l’Etat de garder une partie de ce qui a pourtant été budgété.
Après avoir précisé la méthode d’attribution de l’avis final, à savoir la combinaison des trois critères (appréciation littérale + avis / ancienneté dans le grade / égalité professionnelle), la DGRH B2-4 a présenté son projet de promotion. Celui-ci ne prenant pas en compte l’ancienneté dans le grade comme critère prépondérant, les élu-es du SNEP-FSU ont fait une contre-proposition et ont soumis au vote :
- 2 modifications d’attribution d‘avancement en rétablissant l’ancienneté de grade comme élément prioritaire. Cette proposition a reçu 9 POUR (SNEP-FSU) / 9 CONTRE (DGRH B2-4)
- 1 proposition d’accélération de carrière supplémentaire en arrondissant le reliquat de 0,9 à 1 comme nous l’obtenions précédemment. Cette proposition a reçu 9 POUR (SNEP-FSU) / 9 CONTRE (DGRH B2-4).
Il convient donc maintenant que le ministre et son cabinet reviennent sur cette décision.
Nous intervenons auprès du cabinet et de la DGRH sur le sujet.


Déclaration des élus du SNEP-FSU : (200.1 Ko)

Barres des derniers promus Avancement 2018-2019 :

Promouvables

Promus

Echelons
   

 8è au 9è

19

6

 6è au 7è

5

2

 

2) Contestation d'appréciation finale rendez-vous de carrière
Le 14/01/19

Déclaration du SNEP-FSU :

C’est donc la première CAPN de contestation d’avis qui se déroule aujourd’hui.

La mise en place des nouvelles modalités d’évaluation permet que chaque enseignant puisse bénéficier à 3 moments de sa carrière définis statutairement d’un RDV de carrière. Cet élément est une avancée importante car il favorise l’équité entre les collègues. Il reste cependant un point qui n’a pas pu être réglé cette année et pour lequel nous souhaitons toute votre attention, ce sont les collègues qui ont été oubliés ou alors qui n’ont pas pu en bénéficier l’année n-1 pour cause de formation, maternité, congé parental. Il est nécessaire que dès la rentrée 2019 soit mis en place un système de rattrapage au cours du mois de septembre.
Ces nouvelles modalités permettent aussi de contester son avis final en CAP. Malgré l’avancée qui permet à chacun de pouvoir poser un recours sur l’avis et donc sur l’ensemble de l’évaluation, ce qui n’était pas le cas précédemment, le SNEP FSU continue de dénoncer les modalités de recours qui sont bien trop longues et qui ont dissuadé, de fait, bien des collègues à formuler un recours, ou alors qui ont entrainé des oublis entre la première demande de révision et le recours en CAP.
La majorité des recours traduit une incohérence forte entre l’évaluation primaire et celle du ministre. Les appréciations sont très majoritairement « excellent » mais l’appréciation finale est bien en dessous (satisfaisant ou très satisfaisant). Le décret ne fixe aucun quota quant à la répartition par type d’avis. Il est non réglementaire et irrespectueux pour les collègues de limiter leur appréciation finale pour une simple question de quotas. Cette grille d’évaluation, même si nous continuons d’avoir des désaccords a le mérite d’être transparente, et elle est ici complètement dénaturée car ce sont en fait des quotas qui déterminent les niveaux de compétences des collègues.
Les quotas de promotion sont de plus incompréhensibles dans notre métier et ils laissent inévitablement de nombreux collègues de côté qui s’interrogent sur ce système et qui remettent fortement en question leur engagement.
Le SNEP FSU continue de demander une déconnexion complète entre l’évaluation et l’avancement, seule orientation permettant de gommer les injustices.
Rappelons ici, qu’à la Hors classe tous les personnels évoluent au même rythme et que dans de nombreux corps de la fonction publique, il n’existe qu’un seul rythme, sans que cela n’influe sur le travail de ces personnels.
Que chaque collègue puisse bénéficier d’une « évaluation/formation » semble nécessaire, les temps de retour sur notre pratique étant peu nombreux, les RDV de carrière devraient permettre des échanges professionnels pour prendre du recul et progresser, mais ils ont un objectif : celui de classer les collègues.
Nous souhaiterions connaître le nombre de demandes de contestations d’avis ainsi que le nombre de révisions par sexe faites antérieurement au recours en CAPN. Sur quels critères les révisions ont-elles été accordées, si certaines ont été accordées. Les chiffres indiquant 6 contestations.
D’autre part nous souhaiterions disposer d’un bilan des avis rendus par rendez-vous de carrière et par sexe, les chiffres que vous nous avez fournis ne donnant pas le pourcentage par sexe mais sur le volume global.

Les commissaires paritaires nationaux du SNEP FSU


Comptes rendus des CAPN - Année 2017 - 2018

Profs d'EPS

1) Accès à la Hors Classe

Déclaration des élus du SNEP-FSU : (96.3 Ko)

CR CAPN du 2 juillet 2018 Hors classe
Lors de la première CAPN convoquée pour la Hors classe, le SNEP-FSU avait refusé de siéger, les contingents n’étant pas alors officiellement connus.
Pour cette CAPN du 2 juillet reconvoquée, nous avons dénoncé les arbitrages tardifs de Bercy concernant les contingents premier et second degré hors classe.
Nous déplorons un manque de préparation de cette CAPN hors classe, avec des avis excellents et très satisfaisants non attribués et des arbitrages peu compréhensibles concernant les critères d’attribution, la 29ème base regroupant des enseignants à l’étranger, des non enseignants et des enseignants en détachement.
Nous pouvons juste constater que la mise en place d’un barème national permet de limiter les écarts observés précédemment, et permet à tous les 11+3 d’être promus, et donc à terme un passage garanti pour tous et toutes à la hors classe, ce qui n’était pas le cas précédemment.
Le SNEP-FSU a agi en CAPN pour que le barème soit respecté et qu’à égalité les plus anciens soient promus.
Le SNEP-FSU continuera de revendiquer une carrière sans obstacle de grade.

Les commissaires paritaires nationaux du SNEP FSU

2) Détachement

La CAPN Détachement s’est tenue le 7 juin 2018.

18 dossiers ont été présentés en CAPN ; 11 collègues bénéficient du détachement dans le corps des professeurs d'Eps.
Les collègues détaché(e)s prendront leurs fonctions au 1er septembre 2018 en qualité de stagiaires.

Déclaration des élus du SNEP-FSU : (98.3 Ko)

 

3) Accès au corps des Professeurs d'EPS

La CAPN d'accès au corps des professeurs d'EPS s’est tenue le 7 juin 2018.

Bilan promotions :
18 collègues ont candidaté, 2 dossiers ont été rejetés, 16 sont intégrés dans le corps des professeurs d'EPS.

Déclaration des élus du SNEP-FSU : (98.3 Ko)

 

4) Accès à la Classe Exceptionnelle

La deuxième CAPN Classe Exceptionnelle pour les PEPS de la 29ème base s'est tenue le 7 juin 2018.

Déclaration des élus du SNEP-FSU : (97.4 Ko)

Compte-rendu :

122 collègues étaient éligibles pour un contingent de 17 promotions: 12 au titre du vivier 1  (pour 12 collègues éligibles) et 5 au titre du vivier 2 (pour 122 collègues éligibles).
Concernant les avis, la DGRH a attribué, par défaut, un avis satisfaisant aux collègues éligibles n'ayant pas renvoyé leur fiche d'avis, même s'ils avaient fait parvenir leur dossier (CV + fiche de candidature). Les avis - excellent et très satisfaisant - étaient contingentés (Vivier 1: 3 avis Exc/ 6 TS/5 S - Vivier 2: 6 avis Exc/ 45 avis TS).                                                      
Tous les collègues ayant renvoyé leur fiche d'avis ont obtenu au moins un avis TS.
Concernant l'égalité Femmes/Hommes,  7 femmes ont été promues, elles ne représentaient que 31% des éligibles dont certaines très jeunes.
La DGRH a entendu notre proposition de favoriser l'ancienneté en privilégiant, à barème égal, les collègues les plus âgés: le dernier promu au titre du vivier 1 est né en 1977 et au titre du vivier 2, en 1954.       
Il reste néanmoins un  grand nombre de collègues  qui n’ont pas retourné leurs fiches d’avis. Il convient, pour obtenir un avis Excellent ou Très satisfaisant, et espérer être promus au 01/09/2019, d’envoyer sa fiche d'avis à la DGRH B2-4 (29ème Base) pour la campagne Classe Exceptionnelle 2019.

Les commissaires paritaires nationales SNEP-FSU

La première CAPN Classe Exceptionnelle pour les PEPS de la 29ème base s'est tenue le 5 février 2018.

Déclaration des élus du SNEP-FSU : (107.3 Ko)

Compte-rendu :

127 collègues étaient éligibles pour un contingent de 12 promotions: 7 au titre du vivier 1 (pour 14 collègues éligibles) et 5 au titre du vivier 2 (pour 117 collègues éligibles).
Concernant les avis, la DGRH a mis, par défaut, un avis satisfaisant à tous les collègues éligibles n'ayant pas renvoyé leur fiche d'avis, même s'ils avaient fait parvenir leur dossier (CV + fiche de candidature). Les avis - excellent et très satisfaisant - étaient contingentés (Vivier 1: 4 avis Exc/ 10 avis TS - Vivier 2: 6 avis Exc/ 34 avis TS).                                                       
Tous les collègues ayant renvoyé leur fiche d'avis ont obtenu au moins un avis TS.
Concernant l'égalité Femmes/Hommes, nous pouvons regretter que seules 2 femmes aient été promues, mais les collègues femmes ne représentaient que 26% des éligibles dont certaines très jeunes.
La DGRH a entendu notre proposition de favoriser l'ancienneté en privilégiant, à barème égal, les collègues les plus âgés: le dernier promu au titre du vivier 1 est né en 1962 et au titre du vivier 2, en 1956.        
Il reste néanmoins un trop grand nombre de collègues plus âgés qui n’ont pas retourné leurs fiches d’avis. Il convient, pour obtenir un avis Excellent ou Très satisfaisant, et espérer être promus au 01/09/2018, d’envoyer sa fiche d'avis à la DGRH B2-4 (29ème Base) pour la campagne Classe Exceptionnelle 2018.

Les commissaires paritaires nationales SNEP-FSU

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub