Egalité : appliquer la Charte Olympique !

Selon la Charte Olympique, le CIO doit « mettre en oeuvre le principe de l'égalité entre hommes et femmes ». Pourtant aujourd'hui encore, 2 pays (Iran et Arabie Saoudite), n'autorisent la participation de leurs ressortissantes aux compétitions internationales qu'à la double condition qu'elles soient entièrement couvertes et qu'elles ne participent qu'à des épreuves non-mixtes.

La ligue du droit international des femmes a lancé une pétition, avec le soutien d'un collectif de plus de 100 associations (dont le SNEP-FSU) et plus de 370 personnalités, responsables d'associations, militant.es et sypathisant.es, afin que le COJO Paris 2024 alerte le Président du CIO sur le caractère incompatible de cet apartheid sexuel avec les principes fondamentaux de l'Olympisme, particulièrement « La jouissance des droits et libertés (…) sans discrimination d'aucune sorte (…) la couleur, le sexe, l'orientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques (…) ».

Le SNEP-FSU vous invite à la signer
et à la diffuser massivement.


Je signe

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub