Sont considérés comme séparés de leur conjoint les collègues titulaires d’un poste de second degré public (enseignement, éducation, orientation) ainsi que les stagiaires dans un département autre que le département d’activité professionnelle du conjoint.

Pour qui ?

Pour les titulaires et tous les stagiaires uniquement, sur les voeux bonifiés à 150,2 pts.
Les stagiaires ne peuvent bénéficier que d'une année de séparation.

Combien ?

1 an = 190 pts
2 ans = 325 pts
3 ans = 475 pts
4 ans et + = 600 pts

Une bonification complémentaire peut être attribuée pour non limitrophie académique ou départementale (voir 8.1 et 8.2).

Précisions

- Pour qu’une année scolaire soit prise en compte, il doit y avoir au moins six mois de séparation.
- Pas de séparation entre les départements 75, 92, 93 et 94.
- Les périodes de disponibilité (hors disponibilité pour suivre son conjoint) ou de congé (mobilité, CLD, CLM, formation), les périodes pendant lesquelles le conjoint est au SNA, inscrit à Pôle Emploi, en détachement ne sont pas des périodes de séparation.

Sur quels voeux ?

Sur l’académie de résidence professionnelle du conjoint (en voeu 1, obligatoire) et les académies limitrophes.

Pièces justificatives

Si le département demandé en RC (ou APC) ne correspond pas au département de travail du conjoint :
- Attestations de travail du conjoint justifiant une séparation d'au moins six mois pour toutes les années à prendre en compte
- Si vous avez participé au mouvement 2019, seule l'année en cours est à justifier