Les analyses

Cette rubrique présente des analyses construites sur tout ou partie des sujets qui touchent à l’identité de l’EPS, au programmes, à l’évaluation …

 

Se développer ou s’entretenir ? Enjeux sociétaux
Article C. Couturier paru dans le Contre Pied n° 24

A quoi sert une discipline scolaire ? À faire apprendre. Pourquoi apprendre ?  Pourquoi  se  cultiver ?  Pour  se  développer.  Pourquoi se développer, pour « s’humaniser »…  Cet enchaînement de questions-réponses courtes pourrait résumer l’esprit de ce numéro de la revue. Si  l’on  considère  le  développement  comme l’ensemble des transformations d’un individu au cours de son évolution, alors une des fonctions principales des disciplines scolaires est de contribuer au développement de tous les élèves (…)

 

Des décisions institutionnelles en chaîne – Gestion de la vie physique, santé, CC5, ASDEP
Extrait du Contre Pied n° 24

Christian Couturier à repris les textes et discours sur l’EPS depuis les années 80 pour tenter de cerner les notions de développement et d’entretien. Cette sorte d’archéologie nous a paru nécessaire pour comprendre la situation d’aujourd’hui. En fait le travail a révélé une imbrication étroite d’un certain nombre d’idées, de notions, de décisions institutionnelles qui fonctionnent ensemble, se justifiant les unes par rapport aux autres. On se retrouve finalement avec un « chaînage » dont il faut étudier toutes les parties (…)

 

De la performance à la compétence
Intervention de Christian Couturier – AEEPS le 30 janvier 2012

Je rappelle, mais tout le monde le sait sans doute, que je n’interviens pas à titre personnel, mais au nom d’un collectif. Je vais intervenir sur 3 points avec trois angles d’attaque différents : Une approche « polémique » au bon sens du terme, j’espère, sur le rapport compétence et performance , une approche « politique » en montrant comment et pourquoi le SNEP a fortement contribué à l’introduction de la notion de compétence, tout en étant aujourd’hui très critique, et une approche plus « philosophique » pour réhabiliter la notion de savoir (…)

 

L’EPS est un combat
Par Christian Couturier

Ce texte tente de faire le point sur un certain nombre de sujets qui touchent à l’école et à l’EPS. L’angle de vue consiste à prendre en compte le contexte, à tenter de mettre en évidence tensions et contradictions, continuités et ruptures. Concernant l’EPS, il rappelle que « l’utilité de l’EPS » repose sur sa responsabilité première de faire entrer chaque jeune dans la culture physique sportive et artistique pour être un véritable acteur de la vie sociale et notamment du sport (…)

 

 La construction d’une approche culturelle de la santé
Colloque Strasbourg 29/30 mars 2012 – Par C. Couturier

(…) Il y a deux grandes tendances en EPS : Ceux qui tentent de circonscrire la santé à un enseignement particulier et des APSA particulières. C’est la logique dominante aujourd’hui : santé ‐> CP5 ‐> ASDEP (musculation/course longue/step). Le souci affiché est celui de l’efficacité et le « contrôle » de ce qui se fait. Mais c’est plus globalement la logique des « chainages » (G. Klein) qui vont des objectifs aux APSA, avec le risque d’un enfermement pédagogique problématique : santé=course longue. Une fois mon cycle fait, je passe à autre chose. Ceux qui conçoivent la santé comme étant un objectif distribué dans l’éducation physique (…)

 

La leçon d’EPS
Montpellier, le 18 avril à l’UFRSTAPS, journée « Education-Motricité » – Par C. Couturier

F. Charpier m’a demandé de venir à cette demi-journée Education-Motricité consacrée à la « leçon » d’EPS pour y donner le point de vue du SNEP, et surtout pour présenter, toujours du point de vue du SNEP, quelques pistes pour l’avenir. J’ai accepté par principe (le SNEP répond toujours aux sollicitations) sans trop savoir a priori ce que je pourrais bien en dire (…)

 

La « matrice disciplinaire » : un outil censé répondre aux questions de l’EPS ?
Par C. Couturier

L’EPS, toujours un combat ! Le SNEP vient d’organiser un séminaire sur l’identité de l’EPS, la matrice disciplinaire, les compétences, les classifications. A cette occasion, le CEDREPS nous a sollicités pour répondre à la question : pourquoi le SNEP s’intéresse t-il à la « matrice disciplinaire » ? La réponse est simple mais demande des explications : la conception de l’EPS est une lutte incessante, théorique et pratique, pour en faire une discipline scolaire, composante fondamentale du développement de chaque élève (…)

 

L’option culturaliste, c’est‐à‐dire ?
Grenoble, pour l’AEEPS, le 15 novembre 2012 – Par C. Couturier

Difficile de résumer ce qui a mis une cinquantaine d’années à se construire, de façon plus ou moins explicite, et plus d’un siècle si l’on s’attache, hors EPS, à ce que représente le « culturalisme ». Je tiens d’emblée à préciser que la notion de « culturalisme » est très peu utilisé dans nos productions. Si vous regardez « culturalisme » sur Wikipédia pour allez avoir des références qui pour une part ont influencé ce que l’on porte. Mais ça ne peut résumer nos « options » qui sont beaucoup plus complexes et intègrent différentes préoccupations, y compris politiques (…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *