3 réflexions au sujet de « L’olympisme et votre métier »

  1. Prof de sport en DDCS mes missions sont effectivement concernées par l’olympisme (travail en partenariat avec le CDOS).
    Je constate 3 points positifs que poursuivent les instances de l’olympisme au plan départemental :
    – la dimension éducative et sociale : l’éducation par le sport en direction des jeunes, l’éducation à la citoyenneté, l’utilisation du vecteur sportif pour lutter contre les incivilités et la violence (mise en place d’un observatoire), le développement des actions dans les quartiers sensibles dans le cadre de la Politique de la ville;
    – l’organisation d’expositions et d’évènements fondées sur les valeurs fondatrices de l’olympisme : excellence, amitié, respect;
    – la préservation de la santé par le sport et la lutte contre le dopage.
    L’aspect négatif est marqué par le modèle du Haut niveau. En effet, les JO aujourd’hui, récupérés par les forces mondiales du capitalisme, donnent une image totalement décalées du quotidien des éducateurs sportifs.

    1. Bonjour,
      Professeur agrégé d’EPS en Haute Savoie, nous nous sommes positionné contre la candidature d’Annecy 2018.
      Les raisons en sont très simples, alors que de nombreux établissements dont celui ou j’exerce souffrent d’une pénurie d’installations tant au niveau quantitatif que qualitatif, alors qu’il est très difficile de faire prendre en compte nos besoins par les décideurs locaux, il était soudain possible de trouver des centaines de millions d’euros pour construire des installations dont la durée d’utilisation n’aurait pas excédée celle des jeux.
      Exemple: coût d’une piste de short track (environ 50 licenciés en France) 90 millions d’euros avant la pose de la première pierre.
      Dans le même temps de multiples informations nous démontrent que le CIO comme la Fifa sont des organisations qui ne servent qu’elles mêmes et non pas l’intérêt commun. Les valeurs affichées ne sont plus qu’une façade qui ne dupe personne.

  2. Bonjour
    prof d’EPS à Tours en IUT, je ne vois aucun rapport entre l’Olympisme tel qu’il est aujourd’hui et les valeurs que nous défendons dans notre métier. Les J.O sont le modèle exemplaire de la société capitaliste et concurrentielle, sans retombée autre que spectaculaire pour notre métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *