Dimanche 22 avril 18 | 18:20:27 

 
         
  Secteur éducatif > Les journées de l'EPS > Escalade (maj le 30/03/18)

 

Journée nationale de l'escalade
Grenoble - 4 mai 2018

Cette journée propose de contester l'approche exclusivement ''sécuritaire'' et ''bureaucratique'' des derniers textes officiels et de nourrir la réflexion professionnelle sur l'enseignement d'une escalade ''authentique'', d'identifier l'enjeu social de sa programmation en EPS et de démocratiser sa pratique, comme celle d'autres APPN.

Le ministère de l'Éducation n ationale, en faisant paraître la circulaire ''Exigence de sécurité dans les APPN dans le second degré'' accompagnée d'annexes et de multiples protocoles académi ques, renforce incontestablement une logique prescriptive voire injonctive sur les aspects pédagogiques. Cette logique apparaît contraire à ce que les promoteurs des nouveaux programmes d'EPS défendent à savoir, assurer la liberté de conception aux enseign ants d'EPS. La publication de ces textes génère, dans nombre d'établissements, un climat anxiogène contre-productif et antinomique avec la volonté de développer l'enseignement des APPN. La situation est pour le moins paradoxale ! Notons au passage qu'un autre choix aurait été possible et nécessaire : proposer un plan de formation pour accompagner, former et renforcer l'expertise professionnelle des enseignants.

Cette orientation ''sécuritaire'' choisie par l'administration pourrait conduire la profession soit à abandonner la programmation de ces activités soit à les dénaturer, à les vider de leurs contenus culturels et éducatifs. En effet, cette approche ''sécuritaire'' pourrait, si nous n'y prenons pas garde, aboutir au développement de forme de pratiques scolaires d'APPN aseptisées qui ne permettraient plus de confronter les élèves à la prise de risque lucide et maîtrisée. Sans confrontation à ces situations de risques subjectifs importants et encadrés, certains jeunes rechercheront ailleurs cette confrontation et se mettront alors en situation de danger, en référence aux idées développées par David Lebreton.

Le SNEP-FSU considère de son côté que l'étude, à l'école, des APPN comme création et invention humaine nécessite des conditions de sécurité. L'une des spécificités de son étude est la confrontation au risque. Il y a donc une tension risque-sécurité que l'école doit nécessairement prendre en compte et qui contribue à l'apprentissage de la sécurité. C'est un enjeu d'émancipation pour une école moderne. Dans ce cadre, leurs apprentissages doivent être poursuivis.

Au cours de ce colloque, nous apprécierons la place particulière de l'escalade dans une culture riche à transmettre, notamment au travers de ces récits, de sa symbolique forte, de son rapport particulier à l'environnement naturel et bien entendu de sa motricité spécifique.

Alors sortons du refuge, encordons-nous et engageons-nous collectivement pour former une génération de grimpeurs.euses responsables, autonomes et solidaires.

Le programme

S'inscrire


Entrée libre - Possibilité d'hébergement (militant) - Repas midi (buffet) 10€ : chèque à l'ordre du SNEP - FSU à renvoyer à : Romain Fredenucci, 322 route de Faverolles, Girardière, 38450 VIF
Suite à votre inscription, un modèle de demande de stage vous sera adressé par mél

 

 

 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub