Lundi 22 mai 17 | 17:38:37 

 
         
 
 
 

 

NOUS CONTACTER

sante@snepfsu.net
01.44.62.82.32

 
  Santé - Pénibilité > La MGEN (maj le 29/01/16)

 

La MGEN
http://www.mgen.fr

Le financement de la protection sociale et de la santé, et l’évolution de la MGEN
17/6/15

La MGEN gère par convention la sécurité sociale des enseignants et propose une partie complémentaire (cf article ci-contre). Elle a décidé collectivement d’aider ses adhérents en compensant par exemple le salaire en cas d’arrêt long de travail, en se dotant de réseaux de professionnels de santé et des centres de soins…qualifiant ainsi l’esprit mutualiste de solidarité (...)
Lire

Télécharger la lettre-pétition à envoyer à votre section départementale MGEN et au président de la MGEN


Evolution de l’offre MGEN : la réponse de Thierry Beaudet, Président de la MGEN
7/4/15

Suite au projet de refonte de l'offre mutualiste que la MGEN entend faire voter à l'Assemblée Générale extraordinaire du 11 avril 2015, la FSU s'était adressée à la mutuelle, pour lui faire part des inquiétudes et interrogations de ses adhérents et militants.

Dans un courrier en date du 2 avril, Thierry Beaudet, Président de la MGEN, a répondu à la secrétaire générale de la FSU.
Lire la réponse de la MGEN.


Courrier SNEP-FSU au Président de la MGEN
10/4/15

Objet : contestation de l’évolution de notre mutuelle


Courrier FSU au Président de la MGEN
26/3/15

Objet : refonte de l'offre


Convention cadre MGEN - Personnels des ministères chargés de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports

BO n°35 du 24 septembre 2009

La convention a pour objet de faire bénéficier la M.G.E.N. (Mutuelle générale de l'Éducation nationale), désignée « organisme de référence » de la participation financière des ministères chargés de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports et de leurs établissements publics.

Chacun de ces ministères peut signer avec l'organisme référencé une convention financière précisant le montant de sa participation en application des dispositions de la présente convention-cadre.
Le ministère de l'Éducation nationale, ci-après désigné « l'employeur public », est l'interlocuteur privilégié de l'organisme de référence pour l'exécution de la présente convention.
Durée de la convention :
La convention est établie pour une durée de 7 ans, à compter de sa date d'entrée en vigueur. La convention peut être prorogée d'une durée maximale d'un an pour des motifs d'intérêt général.
Bénéficiaires et droits :
Peuvent adhérer aux règlements mutualistes de l'offre référencée de l'organisme de référence, pour les ministères chargés de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports et de leurs établissements publics :
- les personnels actifs (fonctionnaires et agents non titulaires de droit public) quels que soient leur position administrative et le lieu d'exercice de leurs fonctions ;
- les retraités ;
- les ayants-droit des personnels actifs ou retraités dès lors qu'ils sont couverts par un régime de Sécurité sociale ;
- les veufs(ves) et orphelins de personnels actifs ou retraités décédés, ci-après désignés les ayants-cause.
Sont exclus du référencement les personnels relevant d'un contrat de droit privé.
Pour bénéficier des droits ouverts par ce dispositif, les bénéficiaires doivent adhérer de manière facultative et individuelle aux règlements mutualistes de l'offre référencée.
Lire


Complémentaire santé des personnels de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et des sports : la MGEN seule référencée

Communiqué de presse FSU
4/6/09

La FSU se félicite du choix fait par le ministère de désigner la seule MGEN dans la procédure de référencement des organismes complémentaires sur le champ de l’éducation, de la culture et de la jeunesse et sports. Ce choix de la MGEN, l’opérateur historique que s’étaient donné les personnels est celui de la solidarité et de la poursuite du travail social engagé depuis de longues années. C’est aussi le choix d’une mutuelle professionnelle appuyée sur les réalités des métiers de l’éducation. Cette décision est conforme au souhait exprimé fermement et unitairement par les organisations syndicales et au premier chef la FSU,organisation majoritaire, qui en lien avec leur mutuelle, se sont mobilisés en ce sens.

En refusant aux « prédateurs » de l’assurance privée d’entrer par la grande porte au ministère de l’éducation nationale*, le ministère reconnaît l’importance des valeurs de solidarité dans la société et particulièrement dans des secteurs qui doivent les porter auprès des enfants, des élèves , des jeunes. Il reconnaît aussi la qualité des prestations, les efforts faits dans la recherche et la prévention, l’aide apportée aux personnels en difficulté financière, professionnelle, familiale.

Pour la FSU, le référencement terminé, il reste beaucoup à faire afin d’améliorer la protection sociale des fonctionnaires : d’abord en menant la bataille générale avec l’ensemble des salariés pour contrer les régressions de la couverture obligatoire, ensuite en exigeant dans la Fonction publique l’amélioration des droits statutaires et l’augmentation de la subvention, aujourd’hui dérisoire (à peine une dizaine d’euros par an par agent !).

En effet, la situation des mutuelles est aujourd’hui périlleuse. La taxation (particulièrement injustifiée pour la MGEN qui redistribue 98% de ses ressources en prestations) plombe les finances de la mutuelle. La baisse des recrutements est également un facteur aggravant, qui rend plus difficile l’exercice des solidarités avec un poids toujours plus important des retraités et de nouveaux besoins à couvrir.

A quelques semaines de son Assemblée générale, c’est un signal fort pour la MGEN, qui, dans un contexte éclairci, mais toujours difficile, doit continuer à porter et développer les valeurs de l’économie sociale et solidaire.

*Rappelons que l’adhésion des personnels à une complémentaire est facultative, que le référencement permet de bénéficier des (faibles) subventions de l’employeur, mais que bien sûr, chacun reste libre de son choix.

 


 

Copyright © 2015 SNEP. Version 4 publiée le 18 septembre 2015 - Mentions légales & Pub