|


Rubrique Outils d'analyses- Edito de Pascal Anger
Secrétaire national du SNEP-FSU
Novembre 2020

L’interaction permanente du " spécifique (EPS/sport) avec les sujets généraux "

Un exemple concret sous nos yeux de ces interactions et de l’interdépendance :

La pandémie covid 19 qui de plus est sujette à débats sur les facteurs ayant favorisé son apparition. C’est-à-dire un événement politique lié au « capitalocène » comme certains l’argumentent. (L’expression capitalocène est calquée sur anthropocène et elle est utilisée pour affirmer la primauté des logiques capitalistes dans la catastrophe planétaire en cours marquée par le réchauffement climatique et la sixième extinction.) ...

Et si l’on en croit le dernier rapport de l’IPBES  (Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la diversité et les services écosystémiques– l’équivalent du GIEC pour le climat), publié fin octobre, ainsi que plusieurs ouvrages qui sortent en librairie cet automne, « Des pandémies plus fréquentes, plus mortelles et plus coûteuses sont à prévoir ».

Pour échapper à ce qu’ils nomment l’«ère des pandémies », ces experts issus de diverses disciplines et de 22 pays différents expliquent qu’un « profond changement d’approche » est nécessaire, mettant en accusation « la manière dont nous utilisons les terres, l’expansion et l’intensification de l’agriculture, ainsi que le commerce, la production et la consommation non durable ».

En clair la crise écologique va amplifier les pandémies et surtout si nous ne bifurquons pas de nos « idéologies et comportements » dominants (« productivistes, consumériste ... »).

Simultanément les interactions et dépendances avec les politiques monétaire, budgétaire, économique ont un impact majeur sur notre discipline (EPS et sport) , l’école et comme fonctionnaire (salarié).  

De même la politique internationale de la France, la question des migrations et des réfugiés, l'éducation des enfants réfugiés, l’aggravation du chômage, de la précarité et de la pauvreté ou la montée de l'extrême droite n’impactent-ils pas le vivre ensemble à l’école ?

Notre couverture sociale, nos droits à la retraite, nos salaires en tant que syndicat de salariés sont aussi de notre responsabilité première. Etc.

Chacun le comprendra l’EPS, le sport, nos métiers, nos salaires, … ne peuvent se vivre comme un isolat dans le monde complexe où nous vivons.

Aussi cette rubrique se veut être un petit recueil d’éléments d’analyses, d’outils et de liens permettant de comprendre les processus du général au spécifique, leurs liens et leurs causalités et effets pluriels, multiples et complexes. Nous y publions des analyses, des dossiers et des rapports à la fois propres au SNEP et à la FSU, y compris sur notre propre spécificité, en particulier pédagogique (une rubrique), mais aussi et surtout des réflexions d’autres organisations (auxquelles parfois nous participons) ou auteurs. Ceci de la façon la plus large possible et ouverte sur notre environnement « planétaire» et les luttes sociales de toutes sortes qui s’y mènent.

Pascal.anger@snepfsu.net

 

Page précédente